Onde de choc

Gavé de NarpTu sais, …. il y a le temps qui coule

Et le temps qui s’écoule.

Deux vitesses, deux perceptions.

Tu ne comprends pas?

Viens je te montre. Allons dans ce lieu secret, hors du siècle,hors de notre temps.

Allons, posons un pied dans l’inaccessible, allons plonger nos pieds au gave. Tu sais quand en avril ou en mai fondent les glaces des sommets. L’eau figée devient vive. La pierre à sa façon.

Dynamique.

Elle goutte, se cherche, converge, s’échauffe bien que glacée . Elle sourd, prend de la vitesse, de la force ainsi, et elle mugît. Elle déroule ses ondes de choc, dévale les abîmes, rugissante, victorieuse. Elle devient rapide et de ses vagues emporte la montagne.

Tu te rappelles, nous étions nus, et jeunes, et seuls au monde. Dans mes yeux tu rayonnais. Tu étais là, première, originelle. Au milieu de ce flux de fonte, tu rayonnais.

Et je t’ai regardée intensément, essayant de figer le moment, de stopper les vagues cristallines,autour de toi, fantastique diadème de lumière adamantine.

Et là , tout a glissé. Ce que j’ai vu, oh ce que j’ai vu. Il a eu un mouvement, oui d’abord ce mouvement. Le mouvement infiniment lent et fracassant. Puis il a eu ce bruit. Des milliers de galets, de roches, de graviers qui roulent, furtivement, inéluctablement, fracas pétrifiant, creusent leur route vers un ailleurs plus bas.

Un flot minéral sinuant, lent et impétueux, fascinant et effrayant.

A genoux, plein d’humilité, j’ai laissé l’onde me submerger, me digérer puis me rejeter.

Plus jeune que jamais. Plus amoureux que jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s