L’étoile

Mon douce étoile s’en est allée.

Je sais, c’est moi qui l’ai quittée.

Le pion de l’échiquier est moins protégé.

Car c’est le fou, il est fol à lier.

Ma reine s’en est allée.

Autour tout est tout petit, ou bien très grand – on ne peut pas toucher-

Stupeur et accablement

En maison de réalisation

Des impasses dans chaque pièce de la raison

beaucoup de confusion

Mon étoile s’en est allée sur un long fil glacé

Laissant un grand trou sans couleur

Plus que noir

Étincelle d’obscur.

(Indes 1980)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s